Oui aux échanges, non à l’isolement!

Violence contre le personnel

Dans son communiqué de presse, le Secrétariat d’État aux migrations SEM constate une augmentation non seulement des dommages à la propriété mais aussi des actes criminels commis contre les employé*es des centres fédéraux d’asile.

Le SEM aurait porté plainte suite notamment à des manipulations constatées au niveau des câbles de freins de deux véhicules privés (communiqué de presse). La SCCFA rejette clairement toute forme de violence.
Le SEM souligne qu’il est ouvert aux critiques constructives et qu’il entretient un dialogue régulier avec la société civile. La SCCFA prend acte de cette déclaration et poursuivra à l’avenir les échanges avec le SEM.
La prochaine newsletter de la SCCFA reviendra sur le sujet pour une analyse plus précise de l’attitude du SEM envers l’engagement de la société civile.